Rencontres internationales du documentaire de Montréal

en
BILLETTERIE Mon agenda

Chercher par film, nouvelle, numéro de séance, activité ou mots-clés

Doc-à-doc

Quiconque meurt, meurt à douleur Robert Morin

Ce film bouscule par son approche frontale qui souligne la difficulté de cohabiter. Le malaise d’une société à accepter la vie en marge est ressenti des deux côtés de la caméra. Une caméra subjective, qui joue avec les codes du réel et de la fiction. Réalisé comme un documentaire choc et joué par des toxicomanes, Quiconque meurt, meurt à douleur met en place un dispositif d’autoreprésentation qui accentue la véracité. Sorti un an avant Blair Witch Project, le film de Morin est un tour de force qui en a secoué plus d’un·e.

Cette séance est présentée gratuitement dans le cadre du volet anniversaire Doc-à-doc : 25 ans de rencontres.
— Simon Plouffe


La diffusion de la copie restaurée est possible grace à Éléphant : mémoire du cinéma québécois

Présenté par Télé-Québec

Quiconque meurt, meurt à douleur

  • Pays : Canada (Québec)
  • Année : 1998
  • V.O : français
  • Durée : 90 MIN
  • Image : Jean-Pierre St-Louis
  • Montage : Lorraine Dufour
  • Production : Lorraine Dufour
  • Musique : Guy Leblanc
  • Conception sonore : Marcel Chouinard
  • Conception sonore : Louis Dupire
Filmographie de Robert Morin :

Requiem pour un beau sans-coeur (1992)
Yes Sir! Madame... (1994)
Journal d'un coopérant (2009)
Le Problème d'infiltration (2017)
7 paysages (2022)

Présenté dans la même section

Sur la lune de Nickel

de François Jacob

La Belle Visite

de Jean-François Caissy

Le chant d'Empédocle

de Sylvain L'Espérance, Marie-Claude Loiselle

Fausto

de Andrea Bussmann

Infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!

Abonnement à l'infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!