Rencontres internationales du documentaire de Montréal

en Mon agenda

Chercher par film, nouvelle, numéro de séance, activité ou mots-clés

08 - 18 nov. 2018

Palmarès

Palmarès

GRAND PRIX DE LA COMPÉTITION INTERNATIONALE LONGS MÉTRAGES présenté par Bell Media

Hale County this Morning, This Evening de RaMell Ross

L’imagination est une qualité sous-estimée dans le cinéma documentaire. Ainsi, lorsqu’un film qui prône ouvertement que le documentaire est un art nous plonge au coeur d’une communauté représentée la plupart du temps sous l’angle du réalisme social, la poésie devient politique, l’acte même de filmer devient un geste de compassion radicale - et le film lui-même ne peut qu’être totalement électrisant. Pour un film qui ne ressemble à aucun autre, nous sommes très heureux de remettre le Grand Prix de la compétition internationale à RaMell Ross pour Hale County this Morning, This Evening.

 

PRIX SPÉCIAL DU JURY DE LA COMPÉTITION INTERNATIONALE LONGS MÉTRAGES

Extinction de Salomé Lamas

Si le sens et l’identité se constituent à travers les différences, la désintégration des frontières est un phénomène à la fois terrifiant et potentiellement libérateur. Ces propos s’appliquent aussi bien à l’artificialité des frontières géographiques qu’à celles des traditions cinématographiques. Pour une ambition esthétique sans compromis rappelant celle de Tarkovski, mais avec un sens aigu de la physicalité et un désir d’emporter le cinéma vers un espace mental original, nous remettons le prix spécial du jury à Salomé Lamas pour Extinction.

Le jury de la compétition internationale longs métrages était composé de Mads Mikkelsen, Maria Augusta Ramos, Daniel Sponsel et Barbara Visser.

 

GRAND PRIX DE LA COMPÉTITION NATIONALE LONGS MÉTRAGES présenté par Studios Saint-Antoine

Soleils Noirs de Julien Elie

Pour l’amplitude de la recherche, la justesse et l’honnêteté du regard, la capacité à rendre compte de l’indicible par l’écoute et sa traduction en images, le tout dressant une cartographie de l’horreur qui ne tombe pas dans le sensationnel.

Pour saluer le courage de ces témoignages, la valeur de la parole incarnée, en bref, un film qui fait la preuve que la parole est un acte politique, nous avons tenu à décerner le Grand Prix à : Soleils Noirs de Julien Elie.

 

PRIX SPÉCIAL DU JURY DE LA COMPÉTITION NATIONALE LONGS MÉTRAGES

Symphonie en aquamarine de Dan Popa

Pour le souffle homérien, la mise en perspective des sujets traversés, la générosité et la précision du langage cinématographique, nous avons tenu à remettre le prix du Jury à un conte métaphysique, à un film qui se déplie en profondeur sur la durée : Symphonie en aquamarine de Dan Popa.

 

MEILLEUR ESPOIR QUÉBEC / CANADA présenté par Post-Moderne

Symphonie en aquamarine de Dan Popa

Pour la recherche formelle, l’équilibre entre le propos et l’objet, la choralité des différents visages du désir, le film comme résultat d’un montage organique et sensible, pour ces raisons, nous tenons à saluer pour le Prix de la relève : Symphonie en aquamarine de Dan Popa.

Le jury de la compétition nationale longs métrages était composé de Carlos Bonfil, Rosalie Lavoie et Fabienne Moris.

 

PRIX DU MEILLEUR COURT OU MOYEN MÉTRAGE INTERNATIONAL

The Disappearance of Goya de Toni Geitani

Pour un film pris entre plusieurs générations, conçu par de jeunes gens travaillant les matériaux imparfaits du présent pour tenter d’animer et de prendre en compte les horreurs d’un passé inexplicable. Pour les multiples méthodes utilisée afin d’exprimer la vérité sans jamais prétendre l’atteindre. Pour faire de ses limites une force morale, et pour nous avoir constamment surpris, avant de nous laisser avec davantage de questions profondes que de réponses, nous remettons le prix du meilleur court ou moyen métrage international à The Disappearance of Goya de Toni Geitani.

 

Mention Spéciale

Gulyabani de Gürcan Keltek

Une expérimentation formelle qui parvient à être originale et profondément émouvante. En peu de temps, ce film nous a fait traversé de grandes distances, nous a fait voyagé à travers l’histoire, une histoire familiale chargée et d’innombrables textures filmiques. Pour ces raisons, de même que son approche narrative hantée et pleine de sens, nous décernons une mention spéciale à Gulyabani de Gürcan Keltek.

 

PRIX DU MEILLEUR COURT OU MOYEN MÉTRAGE NATIONAL présenté par Télé-Québec

Zagros de Ariane Lorrain et Shahab Mihandoust

Il s’agit d’un film sur le travail, une oeuvre d’art sur la création de l’art, retraçant toutes les étapes de fabrication d’un objet. Explorant différentes mains et communautés, le résultat est à la fois tangible et transcendant. Le film nous propose également une vision inestimable sur des gens et une tradition trop rarement vus et célébrés à l’écran. Une culture qui est en outre de plus en plus menacée à l’époque actuelle de la production de masse. Nous remettons le prix du meilleur court ou moyen métrage canadien à Zagros de Ariane Lorrain et Shahab Mihandoust.

 

Le jury des compétitions courts et moyens métrages était composé de Kalina Bertin, Tijana Djukic et Eric Hynes.

 

PRIX DU PUBLIC présenté par TV5

Memory is Our Homeland de Jonathan Durand

 

PRIX MAGNUS-ISACSSON présenté par l’ARRQ, Cinema Politica, DOC Québec et Main Film 

Avec un sourire, la révolution de Alexandre Chartrand

Un film qui se démarque, par la clarté de son propos et la fluidité de son récit; par l’engagement total de son auteur; parce qu’il permet de croire en l’action citoyenne tout en révélant les forces sournoises des pouvoirs politiques; par sa mise-en-scène physique de l’élan démocratique, tourné dans l’urgence de l’histoire qui s’écrit. Le Prix Magnus Isacsson 2018 est accordé à Avec un sourire, la révolution de Alexandre Chartrand.

 

Le jury Magnus-Isacsson était composé de Jocelyne Clarke, Martin Frigon, Viviane Saglier, Frederic Bohbot et Richard Brouillette.

 

PRIX DES ÉTUDIANTS présenté par Desjardins et soutenu par soutenu par la CSN, Téléfilm Canada, la Caisse Desjardins du Quartier-Latin de Montréal et la Caisse Desjardins du Plateau-Mont-Royal

20-22 OMEGA de Thierry Loa

Pour sa singularité, son ambition visuelle et sonore, son atmosphère hypnotique et le regard qu’il porte sur l’humanité, nous remettons le prix du jury étudiant à 20-22 Omega de Thierry Loa.

 

Le jury du prix étudiant était composé de Loïc Piché (Collège de Maisonneuve), Florence Frigon-Morin (Cégep Marie-Victorin), Julia Bonis Charancle (Collège Dawson), Maika Hearson (Cégep André-Laurendeau), Solène Côté (Collège de Maisonneuve) et Roxana Baloiu (Collège Dawson).

 

PRIX DES DÉTENUES soutenu par Téléfilm Canada, la Société Elizabeth Fry du Québec et l'Entente sur le développement culturel de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal

Point d’équilibre de Christine Chevarie-Lessard

Pour nous avoir permis de retourner à l’enfance,

Pour ses prestations et ses témoignages authentiques et émouvants,

Pour la fluidité de sa réalisation,

Pour nous avoir captivé, informé et plongé dans un univers méconnu,

Nous remettons le Prix des détenues à Point d’équilibre de Christine Chevarie-Lessard.

 

Le jury des détenues est composé de cinq résidentes de l’Établissement Joliette, le seul pénitencier fédéral pour femmes au Québec Claudia, Isabelle, Marie-Ève, Nicole et Roseline décernent le prix des détenues à leur documentaire favori parmi huit films choisis dans la compétition officielle et Panorama. Cette initiative, mise en place pour la première fois au Québec lors de l’édition 2011 des RIDM.

Infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!

Abonnement à l'infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!