Rencontres internationales du documentaire de Montréal

en
BILLETTERIE F.A.Q

Chercher par film, nouvelle, numéro de séance, activité ou mots-clés

18 Août 2021 Festival

Les RIDM reviennent pour une 24e édition engagée et rassembleuse : 5 premiers films dévoilés

Communiqués

Montréal, le mercredi 18 août 2021 – En attendant le dévoilement complet de leur 24e édition, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) sont fières de dévoiler 5 titres majeurs qui annoncent la grande variété des propositions cinématographiques qui seront offertes au public cette année.

 

Le documentaire québécois toujours à l’honneur

Pier-Luc Latulippe et Martin Fournier (Manoir) reviennent aux RIDM avec Dehors Serge Dehors, une nouvelle œuvre puissante et empreinte d’humanité, qui sera présentée en première canadienne au festival. Les coréalisateurs documentent ici les efforts d’Anna et de son couple de voisins, dans leur tentative d'aider son mari, l’acteur Serge Thériault, plongé depuis sept ans dans un confinement, isolé du monde à la suite d'une profonde dépression. Renouvelant leur capacité à traiter de sujets délicats et à faire émerger la lumière là où la réalité est parfois sombre, les cinéastes signent ici une proposition cinématographique d’une rare force esthétique qui ramène à la vie l'un des acteurs chéris du Québec. (Cheval Films)

 

Également du Québec, Petit Tom d’André-Line Beauparlant sera présenté en première canadienne aux RIDM. Vingt ans après le percutant Trois princesses pour Roland, la cinéaste nous replonge avec cette même sensibilité crue et pleine d'amour dans le microcosme familial tourmenté de sa cousine, vivant avec la toxicomanie et des troubles bipolaires. Elle pose ici son regard sur Tom, le dernier né de la lignée qui porte déjà en lui les traces de cette filiation marquée par des traumatismes qui ne cessent de se reproduire. Il en ressort une œuvre forte sur le chaos d’une enfance enchâssée entre la violence, la tendresse et un système social défaillant. (Coop Vidéo | Maison 4:3)

 

De grands titres de l’international 

Mention spéciale du prix des lycéens au festival FIDMarseille, La Colline fera partie de la sélection cette année. Jouant avec certains codes du film de genre, Julien Chauzit réalise un premier long métrage maîtrisé dans lequel documentaire et fiction se contaminent à tour de rôle, afin de capter le processus de politisation dans un groupe de jeunes ami.e.s. Le film transmet avec intelligence l’angoisse de la jeunesse face à la destruction de l’environnement et la nécessité d’agir afin d'éviter l’inéluctable catastrophe. Il sera présenté aux RIDM en première américaine.

 

En Georgie, un homme riche et puissant se paye d’immenses arbres centenaires, qu'il fait déraciner à travers le pays afin de les transplanter dans son jardin privé. Cette tâche est portée à bout de bras par des ouvriers aussi méticuleux que critiques de cette entreprise démesurée, révélant ainsi la relation complexe et profonde que nous entretenons avec ces êtres majestueux chargés de signification que sont les arbres. Soulevant des enjeux environnementaux et sociaux avec doigté, Taming the Garden de Salomé Jashi est une œuvre poétique dont les images évocatrices de cette migration forcée s'enracinent en nous profondément. 

 

Remarqué notamment au festival danois CPH:DOX, où il a reçu le premier prix de la compétition internationale, Le dernier refuge de Ousmane Samassékou offre une observation patiente et intimiste du quotidien dans un refuge situé à la frontière du Sahel. Par son approche sobre et attentive, le cinéaste malien se place en observateur et témoin du parcours périlleux, alimenté par des rêves d'avenir, de trois femmes captivantes. Le dernier refuge devient porteur de toute la complexité et la précarité, mais aussi de la solidarité et l'entraide, que revêt l’exil.

 

Une formule hybride originale et une nouvelle identité visuelle

Les RIDM reviennent cette année avec leur propre version d’une édition hybride. Pour célébrer le caractère événementiel du festival, chaque documentaire de la programmation sera présenté une première fois sur grand écran, du 10 au 21 novembre, en présence des cinéastes. Les festivaliers qui ne peuvent se déplacer pourront également profiter du festival via son édition en ligne qui sera lancée le 14 novembre et disponible jusqu’au 25 novembre.

 

Le festival a également dévoilé cette semaine sa campagne visuelle annuelle, se réinventant à nouveau comme à son habitude. Une conception signée par la talentueuse équipe du studio de design graphique montréalais Caserne, pour une cinquième année consécutive.

 

La programmation complète de la 24e édition des RIDM sera dévoilée le mercredi 20 octobre 2021.

 

À propos des RIDM

Premier festival au Québec entièrement dédié au documentaire, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) offrent au public le meilleur du cinéma du réel en rassemblant les grand.e.s cinéastes et les nouveaux talents à découvrir.

 

La 24e édition des RIDM se déroulera en salle du 10 au 21 novembre et en ligne du 14 au 25 novembre 2021.

 

-30-

PDF

 

Contact : Caroline Rompré | pixelleX communications | 514-778-9294 | caroline@pixellex.ca

Infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!

Abonnement à l'infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!