Rencontres internationales du documentaire de Montréal

en

Chercher par film, nouvelle, numéro de séance, activité ou mots-clés

14 Décembre 2021 Festival

Mission accomplie pour cette 24e édition qui marque le retour des rencontres

Nouvelles

La 24e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) s'est terminée le 25 novembre. Le plus important festival au Québec dédié entièrement au cinéma documentaire a sélectionné 120 documentaires pour les cinéphiles de Montréal mais aussi de partout au Canada, grâce à une première édition en format hybride. L’équipe du festival est fière d’annoncer que ses deux publics, physique et virtuel, ont atteint 80 % de l’auditoire de l’édition pré-pandémique de 2019.

En présentant des documentaires de 44 pays différents, les RIDM sont fières d’amener à découvrir des réalités d’un peu partout sur la planète, comme une fenêtre sur le monde. Les activités parallèles à la programmation ont également permis aux festivalier·ère·s de mieux s'immerger dans ces réalités grâces à des ciné-rencontres avec les cinéastes. Le prolifique réalisateur russe Vitaly Mansky était notamment de passage à Montréal pour donner une classe de maître à l’occasion d’une rétrospective dédiée à son œuvre. 

Toujours heureuses de montrer la voie sur les enjeux de parité, les RIDM ont proposé une programmation de qualité, avec plus de 50% de la sélection provenant de femmes cinéastes. La sélection s’est également basée sur l’importance de donner une voix à des communautés peu entendues : Dear Jackie de Henri Pardo, qui retrace l’histoire de la communauté noire de la Petite-Bourgogne, ou Kímmapiiyipitssini : La voix de l’empathie de Elle-Máijá Tailfeathers, qui braque sa caméra sur sa nation, la Nation kainai, qui mène une lutte novatrice afin de combattre le ravage des opioïdes. 

La diversité des voix au festival s’est également traduite par l’espace attribué aux jeunes cinéastes, notamment avec le retour de La soirée de la relève Radio-Canada, la présentation de films du Wapikoni mobile ainsi que par la sélection de 14 premières œuvres au sein de la programmation. Les RIDM ont aussi été une tribune pour tous les formats documentaires. Au-delà des nombreux longs métrages, 48 courts ont été projetés en plus de 5 moyens métrages. 

Parce que le cinéma de chez nous regorge de talent, une cinquantaine de films québécois et canadiens ont été proposés aux festivalier·ère·s, soit 42 % de la programmation. Les documentaires empreints d’une grande humanité ont particulièrement eu la cote cette année : on peut penser aux succès Dehors Serge Dehors de Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe, Seuls de Paul Tom, Chère Audrey de Jeremiah Hayes, One of Ours de Yasmine Mathurin et Gabor de Joannie Lafrenière.

 Les RIDM sont fières d’avoir pu proposer cette année une édition rassembleuse grâce à sa portion présentielle et accessible, notamment grâce à l’édition virtuelle. Depuis l’introduction de la plateforme de visionnement en ligne en 2020, le public hors-Montréal des diffusions virtuelles RIDM a continué à croître, atteignant cette année 37 % de l’auditoire

Bilan Forum RIDM

La 17e édition du Forum RIDM s’est déroulée dans un format hybride du 13 au 17 novembre. Durant cinq jours, l’événement a accueilli près de 300 accrédité·e·s dont 120 professionnel·le·s. Le Forum RIDM a été un franc succès, notamment grâce au Face-à-face virtuel, qui a accueilli des invités de 11 pays permettant 538 rencontres d’affaires. L’hybridité de cette édition aura permis au Forum RIDM de conserver et renforcer sa position incontournable sur la scène locale et internationale du documentaire.

Cette édition s’est distinguée par l’accent mis sur la collaboration et la rencontre. Les professionnel·le·s ont eu droit à 7 ateliers et conférences, 7 activités de réseautage, 5 bourses et soutiens, 2 activités de pitchs. Le classique Labo Rough Cut a donné la parole à un panel d’expert·e·s chevronné·e·s qui ont offert leurs perspectives sur le projet L’Histoire les jugera (Titre de travail) réalisé par German Gutierrez et produit par Carmen Garcia. La collaboration était au cœur de cette 8e édition du Talent Lab présenté par Netflix où 16 cinéastes émergent·e·s ont bénéficié de mentorat individuel et d’ateliers rassemblés sous le thème « Partenaires dans la création ». 

Le Forum RIDM 2021 a été un grand succès grâce à ses participant·e·s mais aussi à ses partenaires, qui ont remis plusieurs prix aux lauréat·e·s du Forum, pour un total de 27 000 $ en bourses et soutiens.

 

Merci aux partenaires des RIDM et du Forum RIDM
Les RIDM tiennent à remercier ses précieux partenaires : le Gouvernement du Québec, le ministère de la Culture et des Communications, la SODEC, le Secrétariat à la région métropolitaine, le Conseil des arts du Canada, la Ville de Montréal, Téléfilm Canada, le Conseil des arts de Montréal, Tourisme Montréal, le Centre des Services aux Entreprises - Intégration en emploi (Emploi-Québec), le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, le Centre des Services aux Entreprises - Intégration en emploi (Emploi-Québec), Crave, Canal D, le Fonds des médias du Canada, Télé-Québec, la Confédération des syndicats nationaux (CSN), TV5, Radio-Canada, Post-Moderne, la Société civile des auteurs multimédia (SCAM), PRIM, BDO, la Cinémathèque québécoise, le studio Chop Chop ainsi que Benoît Parent et Arthur Gaumont-Marchant.

Le Forum RIDM remercie ses partenaires institutionnels et principaux qui ont rendu possible la réalisation de cette 17e édition : La Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Téléfilm Canada, le Conseil des arts du Canada, la Ville de Montréal, le Conseil des arts de Montréal, Netflix, le Fonds Bell, le Fonds des médias du Canada, Canal D, l’Office national du film du Canada et le National Film Board of Canada.

Infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!

Abonnement à l'infolettre

Découvrez le meilleur du documentaire, prenez part à nos activités à l’année, et ne manquez rien du festival!